Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

En 2011, je pensais naïvement que les femmes n’avaient plus à démontrer ou prouver quoique ce soit mais je me suis trompée…

 

Entre les impôts qui, en cas de déclaration conjointe, mettent systématiquement Monsieur dans la rubrique « Vous » et Madame dans la rubrique « Votre conjoint », les démarcheurs au téléphone qui veulent parler au « chef de famille », les patrons qui nous paient moins à compétences égales et nous prennent pour des poules pondeuses en puissance, je me demande si on ne stagne pas des fois…

 

Les idées préconçues ont la vie dure. Par exemple, on a eu des travaux dans notre résidence, jusque là tout va bien, et bien, à chaque fois que l’un des ouvriers voulait demander ou dire quelque chose, il me demandait où était mon mari. Pourquoi ??? What the fuck ??? Je n’ai pas assez de neurones pour comprendre ce qu’il voulait dire ou demander et lui répondre ? Faut croire que non ! Et puis, rien de technique dans ses demandes mais non ! à chaque fois, ils demandaient « mon mari »…

 

Un autre exemple de préjugé qui a la vie dure : je suis une fille, donc je dois savoir cuisiner, tenir une maison… Quand je dis que je cuisine très peu, on me regarde comme si un troisième bras me poussait sur le front ! Et les remarques ou questions me font bondir : « ah bon, tu cuisines pas ? mais comment vous faites ? », ben on crève de faim ^^

Je me souviendrai toujours de la remarque de ma belle-mère sur le fait que je ne cuisine pas, en plein milieu d’une fête pour mon anniversaire et alors qu’on parlait de tout à fait autre chose !!! Et bien ??? Son fils ne meurt pas de faim, tout va bien ! Je n’ai pas compris sa remarque et je ne l’ai pas digéré…

 

Alors quoi ? parce que je suis une fille, c’est à moi de cuisiner, faire le ménage, savoir coudre, faire la lessive, la vaisselle, le repassage… ne rayez pas la mention inutile.

 

Et oui, faut croire que l’on ne progresse pas très vite sur cette question !

 

Je n’ai pas encore d’enfant (d’ailleurs, à 30 ans je passe un peu pour un OVNI pour ça, mais bon passons), j’ai préféré privilégier mes études puis mon boulot, et bien je dois me justifier de cela tout le temps.

 

Tenez, je suis dans le monde de la Justice. Et bien, là aussi, les préconçus sont légion. On me demande ce que je veux faire, quand je dis que je vise la magistrature à terme, on pense tout de suite à juge des enfants. Ben oui, femme = juge des enfants, avec notre sensibilité, notre instinct maternel, et j’en passe (et repasse) …

Pour l’avocature, c’est pareil ! on me demande comment une femme peut défendre un violeur par exemple ! alors, l’avocat homme qui défend un accusé pour viol, c’est parce qu’il le comprend mieux ? On croit rêver…Apparemment, on n’imagine même pas qu’une femme puisse vouloir défendre un violeur, c’est-à-dire tout simplement exercer son métier, non non, la femme est plus sensible, plus à sa place comme avocat de la victime, plus je ne sais quoi que ses confrères masculins.

 

Et puis, ces Messieurs qui ont du mal à recruter des collaboratrices parce qu’elles vont partir un jour ou l’autre en congé maternité se sont-ils déjà mis à la place des femmes ? non, je ne pense pas. Leur épouse ou compagne a bien dû elle aussi porter leur enfant pendant 9 mois, le mettre au monde, etc… A-t-elle changé pour autant à leurs yeux du point de vue du travail ? je ne pense pas. Donc, pourquoi, quand c’est une collaboratrice qui tombe enceinte, on réagit comme si c’était la fin des haricots ? Parce qu’enceinte on perd des neurones ou bien des compétences ? Faut croire, au vu des réactions de certains dirigeants.

 

Et la pub. Parlons-en des stéréotypes dans la pub !!! Avec des slogans comme ceux d’une marque de petits pots qui aident les mamans à faire grandir leurs enfants, oui parce que les papas, c’est bien connu, ils laissent leur bébé mourir de faim. Les femmes que l’on déshabille pour vendre tout et surtout n’importe quoi. Les stéréotypes du genre monsieur bricole, madame s’occupe de l’intérieur et des enfants. Parce que l’inverse n’est pas imaginable sûrement pour les publicitaires, ou alors juste pour une note humoristique, parce qu’il ne faut pas pousser quand même.

 

Voila, c’est mon coup de gueule du jour.

  Sur ce, il est plus de 20h et je n'ai rien préparé à manger, rooo quelle femme indigne je fais là ! comment on va faire ??

 

Bonne soirée et bonne fin de week-end ! Biz ^^

 

Tag(s) : #Bla-bla - 36 15 ma vie

Partager cet article

Repost 0