Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hello !

Aujourd'hui, petit article sur comment je lutte contre les petits squatteurs qui s'installent lors de la mauvaise période du mois ou lorsque j'ai abusé de la junk food.

Je commence par désinfecter l'intrus pour le faire sécher plus vite.

Pour ça, j'utilise l'Hexomedine, que l'on trouve en pharmacie.

Attention ! Je ne suis ni médecin, ni pharmacien, demandez conseil à un professionnel de santé avant d'utiliser ce désinfectant.

J'ai connu une longuuuuuuuuuuuuuue période où ma peau a complètement pété un plomb. J'avais une armée de petits boutons mais genre micro-kystes, qui se sentaient sous la peau mais ne perçaient pas (minute glamour, tout ça...). Après avoir essayé plusieurs crèmes sans succès, j'ai fait une recherche plus poussée sur le Net et je suis tombée sur plusieurs avis positifs sur la crème CuraSpot.

La guerre des boutons

Je l'ai payée une dizaine d'euros. Le tube est grand, on a besoin de peu de produit à chaque utilisation. C'est une crème que l'on masse sur la zone à traiter, on la laisse agir 3 à 5 minutes et après, on la rince. On ne laisse surtout pas poser plus longtemps.

Cette crème a aidé à faire partir ces boutons qui me gâchaient la vie depuis plusieurs semaines. Alors, attention, rien de miraculeux. Ça a pris du temps, ça a bien pris 3 semaines pour voir les premiers boutons disparaître. Mais à raison d'une application le matin et d'une autre le soir, les boutons ont diminué puis ont disparu.

C'est un traitement au long cours, à suivre quand les boutons ne répondent pas aux soins habituels. Là, j'avais sur le côté gauche du menton une kyrielle de petits boutons sous la peau. Et ils résistaient à tout ce que j'utilise d'habitude.

Pour les boutons blancs, vous savez, les trucs douloureux que l'on sent venir, et qui font un mal de chien (on reste dans le glamour...), j'ai découvert ce produit de chez Yves Rocher.

La guerre des boutons

Je cherchais des patchs anti-boutons à laisser poser la nuit et j'ai farfouillé sur le Net pour avoir des avis. J'ai lu que ceux de chez Yves Rocher étaient efficaces, donc je me suis lancée.

Et je ne le regrette pas !

Quand je sens qu'un petit malin arrive et compte rester en me faisant mal, paf ! je lui colle un patch dessus et le lendemain matin, il fait moins le malin :)

En une nuit, le bouton a dégonflé, il est moins rouge et surtout, fais beaucoup moins mal.

Ça marche très bien. Après, je ne vous cache pas que parfois, il faut mettre le patch plusieurs nuits d'affilée pour que le bouton cède. Mais il finit par partir.

Je le désinfecte matin et soir avec l'Hexomedine. La journée, je mets la crème de La Roche-Posay et la nuit, je patch !

Pour la journée, j'ai donc la crème Effaclar A.I de La Roche-Posay. Je la trouve plutôt efficace pour dégommer les petits intrus par-ci, par-là. Il n'y a pas de cicatrice (sachant que je ne trifouille jamais mes boutons, je les laisse le plus possible tranquille, sur les conseils de dermatos, pharmaciens et esthéticiennes qui m'ont toujours dit de ne surtout pas triturer ses boutons sous peine de sur-infection et de cicatrices).

Cette crème pénètre bien, elle ne laisse pas de gras sur la peau, on peut donc se maquiller par-dessus. Elle est assez efficace je trouve. Les boutons partent en quelques jours.

La guerre des boutons

En ce qui concerne le maquillage des boutons, j'utilise le correcteur de chez Kiko.

La guerre des boutons

Je l'ai en teinte 02. Il coûte 7,50 euros. Et il dure longtemps vu que peu de produit suffit à chaque utilisation.

Je le pose avec le pinceau estompeur de Real Techniques, qui à la base ne sert pas à cela mais je trouve que pour poser du correcteur de façon estompée et diffuse, il est très bien.

Quand j'ai besoin de plus de précision, j'utilise le tout petit pinceau du même kit. Il est très bien pour viser un bouton en particulier.

Ce correcteur est top mais seulement sur les boutons. Je le trouve trop épais pour les cernes, pour les rougeurs ou ma tâche de soleil. Il se verrait trop je pense si je l'appliquais sur de grosses zones.

Il camoufle bien et même si les boutons en relief restent visibles, ils sont quand même moins visibles que sans correcteur.

Et vous ? Comment luttez-vous contre ces petits squatteurs ?

Tag(s) : #Mes tops et mes flops

Partager cet article

Repost 0