Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour :)

 

comment ça va ?

J'ai profité d'un petit tour dans un Sepho d'une autre ville que la mienne pour acquérir la nouvelle palette Urban Decay, j'ai nommé la Electric Palette. Elle coûte 45 euros et elle est dispo sur le site de Sephora.

 

Je l'ai eue à -25%, c'est pourquoi je me suis laissée tenter.

Et oui, j'adore Urban Decay, c'est de loin ma marque de cosmétiques préférée. Mais j'avoue avoir été dubitative quand j'ai vu les premiers swatchs de cette palette.

Certes, les couleurs sont très belles, mais je me demandais si j'arriverais à dompter cette palette, moi qui ne suis pas une grande pro du MU.

 

Et en fait, je ne regrette absolument pas mon achat !

Je me suis maquillée avec lundi pour le boulot, et ma foi, je n'ai pas fait peur aux gens dans la rue, ni fait fuir les oiseaux, ni fait tourner de l'oeil au magistrat avec qui je bosse et qui est plutôt "vieille France" :-D

 

Donc, voyons voir de plus près cette palette avec ces couleurs flashy qui font BAM dans ta face !

 

 

 

Le carton et la palette, le packaging est très réussi, vraiment beau. Le plastique est solide et la fermeture de la palette tient bien la route.

Le carton et la palette, le packaging est très réussi, vraiment beau. Le plastique est solide et la fermeture de la palette tient bien la route.

La palette de plus près. Pardon pour la qualité approximative de mes photos mais la luminosité dans mon salon n'est pas souvent au top...

La palette de plus près. Pardon pour la qualité approximative de mes photos mais la luminosité dans mon salon n'est pas souvent au top...

Voici la 1e rangée, en haut, de gauche à droite Revolt, Gonzo, Slowburn, Savage et Fringe.

Voici la 1e rangée, en haut, de gauche à droite Revolt, Gonzo, Slowburn, Savage et Fringe.

Et la seconde rangée, toujours de gauche à droite : Chaos (fard que l'on connaissait déjà), Jilted, Urban, Freak et Trash.

Et la seconde rangée, toujours de gauche à droite : Chaos (fard que l'on connaissait déjà), Jilted, Urban, Freak et Trash.

Que dire de cette palette ?

Les couleurs sont un peu déroutantes au premier abord lorsqu'on n'est pas habituées. Mais en réalité, les fards sont modulables et se coordonnent autant entre eux qu'avec des fards plus neutres.

Ce qui m'a vraiment surprise, c'est leur texture. Urban Decay a du changer quelque chose car ces fards se travaillent moins facilement que d'habitude. C'est-à-dire qu'il faut aller très vite car une fois les pigments fixés à la peau, plus rien à faire. Je me suis fait avoir lundi... Heureusement, j'ai pu atténuer avec le fard Walk of Shame qui est couleur chair et a calmé un peu le PAF du rose Savage :)

En conclusion, je pense que c'est une palette qu'il faut apprivoiser mais qu'il y a moyen de faire des MU sympas. En revanche, je ne sais pas si sortie du printemps/été, les couleurs resteront faciles à porter lorsqu'il fera moins beau.

En bref, si vous vous sentez à l'aise avec des couleurs BAM : foncez !

Sinon, une alternative existe chez Sleek, avec la fameuse palette Acid qui coûte une dizaine d'euros et ressemble à cela :

La palette Electric d'Urban Decay, ou comment avoir un maquillage BAM dans ta face !

Ce peut être une alternative très sympa et très proche, pour un prix plus bas.

Et vous, ces couleurs ? Vous aimez ou vous fuyez ?

Bizz !

Tag(s) : #Maquillage, #Mes derniers achats make-up

Partager cet article

Repost 0